HUBERT-FELIX THIEFAINE – ITINERAIRE BIS 88

ITINERAIRE BIS 88

Date : 30/04/1988
Lieu : Elysée Montmartre, Paris
Label : Ace Bootlegs Production
Support : 2 cd
Durée : 150:24 mn
Source : Audience
Qualité sonore : 8/10

Liste des titres :

CD1 – 72:34

01. Bipède à station verticale (2:40)
02. Was ist das rock’n’roll (4:11)
03. Narcisse 81 (4:39)
04. Precox ejaculator (5:25)
05. Un Vendredi 13 à 5 Heures (4:32)
06. Amants destroy (5:43)
07. Chambre 2023 et des poussières (7:36)
08. Les dingues et les paumés (4:26)
09. Exil sur planète fantôme (4:46)
10. 22 mai (7:36)
11. Psychanalyse du singe (5:14)
12. Syndrome Albatros (5:03)
13. Je suis partout (5:11)
14. La môme kaléïdoscope (5:32)

CD2 – 77:50

01. Dis, tu nous chantes quelque chose (4:33)
02. Affaire Rimbaud (4:00)
03. Droide song (5:39)
04. Diogène série 87 (9:10)
05. Lorelei Sébasto Cha (4:20)
06. Sweet amanite phalloide queen (5:38)
07. Septembre rose (4:55)
08. Je ne sais plus quoi faire pour te décevoir (4:37)
09. Zône chaude, môme (4:15)
10. Mathématiques souterraines (5:38)
11. L’Elysée Montmartre (3:13)
12. La fille du coupeur de joints (4:07)
13. Erre humanum est (4:37)
14. Pulque, mescal y tequila (9:10)
15. Affaire Rimbaud (reprise) (3:58)

 

Commentaire : Il s’agit d’une version plus complète que celle que j’avais initialement mis en ligne sur mon site et dont la liste des titres (ainsi que la pochette) sont fournies ci-dessous à titre informatif, ainsi qu’un lien de téléchargement. La version intégrale, maintenant disponible, bénéficie en plus d’une qualité sonore supérieure. Ce n’est toujours pas le Pérou mais on pourra se consoler avec l’excellent bootleg « Francofolies 88 », qui propose quelques uns des mêmes titres.

Liste des titres de la version courte :

01. Precox ejaculator (5:22)
02. Amants destroy (4:52)
03. 22 mai (7:19)
04. Psychanalyse du singe (5:08)
05. Syndrome Albatros (4:55)
06. Je suis partout (5:07)
07. Talking (2:00)
08. La môme kaléïdoscope (3:51)
09. Délires (4:02)
10. Narine narchande (0:40)
11. Diogène série 87 (7:05)
12. Variation autour du complexe d’Icare (2:06)
13. Pulque, mescal y tequila (6:54)

Durée totale : 59:21 mn

Le concert à l’Elysée Montmartre était grandiose, je le sais, j’y ai assisté. Une partie en a été publiée sur le live « Routes 88 ».

Version intégrale (2CD) disponible exclusivement sur demande.

*Assurez-vous que le téléchargement de ces fichiers ne contrevienne pas à la législation en vigueur.
 

Pochette:

Version intégrale (2CD)

1988-04-30-Itinéraire_bis_88_plus-back

version courte (1CD)

1988-04-30-Itinéraire-Bis 88_back

Bootleg n°72

9 Commentaires

  1. kuzaj

    merci pour le lien

    Répondre
  2. Sylvain

    Bonjour,

    Routes 88… Mon meilleur concert de HFT et naturellement l’album live est en bonne place dans ma discothèque (bon le CD est un peu usé à force!) : pureté de l’intro des Mathématiques Souterraines, énergie de l’Amanite et les morceaux de Eros über alles plus rock). Seul regret de taille lors du concert à Dijon et sur le live officiel : il manque ce que je considère comme « The Morceau » de Thiefaine : Syndrome Albatros. Et ce n’est pas la version « trafiquée » de 2016 qui comblera ce manque (HFT se prend les pieds dans le tapis dès le début des paroles).
    Aussi, s’il était possible d’avoir ne serait-ce que ce morceau, dans la meilleure qualité possible, idéalement en format lossless, ce serait vraiment bien, superbe, grandiose !
    Merci.

    Répondre
    1. ace (Auteur de l'article)

      Envoyé directement à ton adresse email…

      Répondre
  3. Jean

    Bonjour serait il possible d’avoir ce bootleg svp merci

    Répondre
    1. ace (Auteur de l'article)

      Merci de formuler vos demandes de liens de téléchargement par l’entremise de l’adresse de courriel indiquée en haut à droite de la page et non pas par les formulaires de commentaire du site. Merci de votre compréhension.

      Répondre
  4. taksi

    Bonsoir possibilité d’avoir ce concert, pour un fan absolue, merci

    Répondre
    1. ace (Auteur de l'article)

      Les demandes sont à adresser à ace.bootlegs@gmail.com

      Répondre
  5. Aficionado0613

    On m’entend réclamer plusieurs fois « Maison Borniol » si on est très attentif !
    A noter la superbe version de « La Môme Kaléidoscope » interprétée par Claude Reboul à l’orgue de Barbarie invité par Hubert ! Je le sais, j’y étais !

    Répondre
    1. ace (Auteur de l'article)

      Je me rappelle de ce gars qui gueulait « Maison Borniol ». J’ai même pensé : « en voilà un qui aime les ambiances mortifères »

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *