RED HOT CHILI PEPPERS – PARC DES PRINCES 2007

PARC DES PRINCES 2007

Date : 06/07/2006
Lieu : Parc des Princes, Paris
Label : Ace Bootlegs Production

Support : 2 cd (mp3)
Durée : 94:57 mn
Source : Audience
Qualité sonore : 7/10

Liste des titres :

CD1 – 53:52

101. Jam.mp3 (4:03)
102. Can’t stop (5:42)
103. Dani California (5:28)
104. Scar tissue (4:43)
105. Havana affair (2:38)
106. Readymade (4:28)
107. Flea Jam (1:05)
108. Throw away your television (7:37)
109. SOS (2:10)
110. Snow (6:40)
111. This velvet glove (4:16)
112. Emit remmus (5:04)

CD2 – 41:05

201. So much I (5:05)
202. She’s only 18 (3:19)
203. Bass intro (1:15)
204. Don’t forget me (6:31)
205. Californication intro (3:27)
206. Californiaction (5:45)
207. Sunny (1:36)
208. By the way (3:30)
209. Drum solo (1:28)
210. Take it as it comes (0:57)
211. C’mon girl (4:14)
212. The power of equality (3:56)

 

Commentaire : Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, certes, mais j’ai détesté ce concert, le seul des RHCP auquel j’ai assisté. Le plus étonnant, c’est le contraste des avis sur le sujet. J’ai découvert des dizaines de critiques du concert sur divers forums internet et les avis paraissent extrêmement tranchés. A vrai dire, de nos jours les gens sont incapables de faire preuve de mesure. Une chose doit être soit géniale, soit pourrie. Entre les deux, il n’y a plus rien. C’est assez désolant.

Voici donc un avis positif sur le concert (déniché sur le site http://www.concertandco.com/critique/concert-red-hot-chili-peppers/parc-princes-paris-16eme/18431.htm) :

« C’est parti, un bracelet pour la fosse et nous voilà à attendre […] Enfin, les Red arrivent et c’est la folie, les gens sautent dans tous les coins etc… Les chansons s’enchainent, les musiciens ont tous un niveau impressionnant, le public est conquis mais vraiment ch… (l’individualisme règne, les gens vous engueulent quand vous voulez avancer pour mieux voir, les baguettes du batteur, lancées dans la fosse provoquent des bagarres etc… un public de m…) Malgré ça, un super show, des étoiles dans les yeux etc… un très bon concert mais pas THE concert, il manque un je-ne-sais-quoi pour qu’il y ait de la magie dans l’air. Peut-être le fait qu’Anthony (le chanteur) ne soit pas dans son assiette, ou le public tout simplement…
Pour conclure, des premières parties qui auraient put être meilleures […] et des red hot très bons, qui enflamment le Parc. »

Mon impression est toute différente. La voici:

C’était la première fois que j’assistai à un concert des Red Hot Chili Peppers. Plein de copains m’avaient vanté leurs prestations scéniques, pleines de furie et d’énergie. J’étais donc favorablement disposé à leur égard, d’autant que, contrairement aux fans de la première heure, leurs trois derniers albums (en 2007 il s’agissait des albums Californication, By the Way et Stadium Arcadium) sont mes préférés, et de loin.

Première déception, nous sommes dans les gradins, à l’opposé de la scène. Juste en face, certes, mais à environ 120 mètres de la scène. Bon, les tickets m’ont été offerts par un ami qui les avaient achetés pour lui mais avait eu un empêchement de dernière minute. Je ne vais pas chipoter.

Les premières parties commencent. Le son est épouvantable (et en plus pas très fort). On ne voit rien. Les RHCP arrivent après une longue, très longue attente. Le son est plus fort mais toujours aussi épouvantable. La faute ne leur incombe que partiellement. C’est surtout à cause de l’acoustique du stade. Une insupportable réverbération. Sans parler de l’effet de la distance… on a l’impression d’une demi seconde de décalage entre l’image des écrans géants et le son. Je me réfère aux écrans géants car les musiciens, eux, sont réduits à des fourmis méconnaissables. Ils sont en outre partiellement cachés par des structures tubulaires montées sur la pelouse (sûrement les consoles du son et des éclairages). Mais bon, pour le peu de jeu scénique que les musiciens ont a offrir, ça importe assez peu.

Communication entre les musiciens et le public: proche de zéro. Seul Flea fait de temps en temps l’effort de s’adresser à la foule, mais pas plus que les autres il n’a fait l’effort d’apprendre quelques mots de français. Kiedis semble aux abonnés absents. Vu sur l’écran, il semble n’être là que pour des raisons contractuelles et donne un peu l’impression de se faire chier. D’après les commentaires de ceux qui étaient placés près de la scène, il devait être malade ou défoncé à mort, s’absentant plusieurs fois entre les morceaux (pour aller dégueuler ? se faire un rail ?)

L’enchaînement des titres est souvent confus, avec des gros blancs, pas mal d’impros ou de reprises de Frusciante en solo qui donnent l’impression de bouche-trous. Et surtout un choix de titres qui laisse perplexe. Under the bridge, Parallel Universe, Give it away (pour ne citer que les plus connus) ne sont pas joués tandis qu’on a le droit à des titres aussi dispensables que Ready Made, This velvet glove ou So much I. Peu de morceaux rythmés, beaucoup de ballades, mais quelques unes des meilleures sont laissées de côté. Tant qu’à faire dans le planant, j’aurais préféré entendre Wet Sand, Me and My Friend ou Other side (joués pourtant dans les concerts de cette tournée).

Enfin, après un misérable rappel de 10 minutes, le concert s’achève. Si on enlève les nombreux blancs entre les morceaux, les Red Hot Chili Peppers n’ont pas joué plus d’une heure et quart. La honte quand on sait que McCartney, 72 ans, tient encore la scène près de trois heures en 2016.

Bon, comme je disais au début, tous les goûts sont dans la nature. Mais sur ce coup là, j’ai vraiment eu le sentiment de me faire chier dessus par des musiciens irrespectueux de leur public. Et les nombreux commentaires glanés sur Internet sont quand même majoritairement négatifs. En voici un dernier exemple, trouvé sur le site http://jeanfrancois.aragon.free.fr/musicaljam/visiteur/chroniques_concerts/chronique_concert.php?Concert=3 (et ici il s’agit du commentaire d’un fan pur et dur:

« Voici un concert très attendu, en cette année 2007 : le Parc des Princes pour les Red Hot Chili Peppers, groupe culte avec plus de 50 millions d’albums vendus à ce jour ! […] Le Parc des Princes est, ce soir, complet, avec du « beau monde » dans le carré VIP, avec, par exemple, notre PPDA national, ainsi que Jenifer !
N’oublions pas non plus ceux, qui, comme moi, sont pas des « people » mais plutôt des fans de la première heure, l’époque de « Mother’s Milk » et autre « Blood Sugar Sex Magic » ! Car ces derniers risquent d’avoir été déçus par certains points… Si les Red Hot assurent, musicalement parlant, une prestation de qualité et politiquement correcte, ils ne sont pas, par ailleurs, exempts de tout reproche…
Le chanteur Anthony Kiedis, tout d’abord, est visiblement dans un autre monde, celui des champignons magiques roses et bleus ! :o)
Incapable, en tout cas, de soutenir normalement un regard…une attitude . A chaque fin de chanson, il sort de scène discrètement (réellement malade, ou pour se repoudrer le nez, peut être ?)… De plus, il est limite faux sur la plupart du set, comme me le confirme mon enregistrement « amateur » d’une bonne partie du concert.
La set list peut également être discutée : peut-on imaginer Metallica ne pas jouer « Nothing Else Matters » ni « Enter Sandman » ? C’est pourtant ce qu’on fait les RHCP en ne jouant pas « Under The Bridge » ni « Give It Away » !
Impasse volontaire pour ce dernier, trop « sauvage » ? Globalement, pour l’ambiance de la soirée, trop de morceaux calmes ont été joués.
Heureusement que Flea est toujours aussi monstrueux à la basse, sinon les fans des premiers albums auraient risqué de bien vite oublier ce concert. Le reste du public aura pu, quant à lui, se satisfaire de magnifiques moments de pop rock. Vous savez maintenant dans quel camp je me place… :o) ».  par Cédric (10 juin 2007)

Disponible ici (mp3)* : sur demande / on request

*Assurez-vous que le téléchargement de ces fichiers ne contrevienne pas à la législation en vigueur.
 

Pochette :

2007-07-06-parc_des_princes_2007-back

Bootleg n°2710

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA *

Page generated in 0,863 seconds. Stats plugin by www.blog.ca